À propos
Nouvelles
Émissions
Animateurs
Promotions
Photos
Publicité
Liens
Contactez-nous
Groupe Radio Simard
DécompteLe choix des auditeursAller RetourLe Jam
Sports

Samedi 14 janvier 2017 , Kevin Beaulé

« On aurait été mieux de prendre des bénévoles pour arbitrer » - Karl Boucher

Les 3L de Rivière-du-Loup ont subi un revers de 7 à 4 aux dépens des Marquis de Jonquière samedi soir devant 1 228 spectateurs réunis au Centre Premier Tech.

La performance des arbitres Stéphane Chagnon et Dominic Franc a retenu l’attention dans l’entourage des 3L à la suite du deuxième duel les opposant aux Marquis en l’espace de 24 heures. L’entraîneur Simon Turcot n’a d’ailleurs pas mâché ses mots.

« De battre deux équipes dans la même game, c'est pas facile. On l'a fait hier, mais pas ce soir. Ça n'a aucun sens. Pis en plus, ils rient de nous-autres », de dire l'entraîneur, visiblement frustré.

Une pénalité non-appelée pour bâton élevé à l’endroit de Maxime Villemaire en fin de match, alors que le pointage était de 5 à 4, fut la goutte qui a fait déborder le vase. Les Marquis en ont profité pour marquer un sixième but sur la même séquence.

« Je suis sans mot. Je n'ai jamais vu ça. Et en plus, ils rient dans notre face », de déclarer Maxime Villemaire, la lèvre tuméfiée pour prouver ses dires.

Pour une deuxième fois en autant de matchs, le directeur général Karl Boucher a cru bon de faire un sortie publique pour dénoncer la performance des officiels.

« Être mauvais, c'est une chose. Mais d'être arrogant et baveux, c'est une autre chose. C'est un peu le syndrome de Napoléon. Si c'était des joueurs, ils en mangeraient toute une, mais ce sont des arbitres. Les joueurs des Marquis ont rentré 125 fois dans notre gardien et ils appellent une pénalité dans la troisième période du deuxième match. On aurait été mieux de prendre des bénévoles pour arbitrer. On a payé pour rien », de dire Boucher.

Chez les Marquis, même si son équipe a récolté 3 points sur 4 lors des deux matchs du weekend, l’entraîneur Richard Martel n’a pas été convaincu par les arbitres.

« Même si on sort d'ici avec trois points, je crois qu'on peut se permettre de dire qu'ils n'ont pas été à leur meilleur. On va souhaiter que ça s'améliore », de mentionner Martel.

Les buteurs pour les 3L ont été Étienne Archambault, Marc-André Tourigny, Simon Danis-Pépin et Olivier Daunais, son premier dans l’uniforme des 3L. Pour sa part, Derick Roy, tantôt excellent, tantôt chancelant, a bloqué 35 lancers dans une cause perdante.

Les 3L disputeront leur prochain match samedi prochain. Pour l’occasion, ils recevront la visite de l’Assurancia de Thetford Mines.


Commentez cette nouvelle

 

retour à la page d'accueil

 



CIBM sur Facebook

Transports Québec

Cinéma Princesse


Écoute en direct



Écrire en studio

Voir en studio