MENU
Écoute en direct
En ondes avec Christian Duchesne, Marilyne Fortin
Le Show du Matin
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

9 septembre 2019

Une plaque commémorative en l'hommage de Ronald Landry au cégep de Rivière-du-Loup

par Communiqués de presse

Crédit photo : Courtoisie

Pour marquer le cinquantième anniversaire de sa toute première rentrée scolaire, tenue le 9 septembre 1969, le Cégep de Rivière-du-Loup inaugure aujourd’hui sa nouvelle entrée principale.

Par la réfection de son passage de la rue Frontenac, l’établissement collégial se tourne vers l’avenir, avec une façade de bois aux lignes modernes et ambitieuses, tout en adressant un clin d’œil à son passé, avec l’installation d’une plaque commémorative en hommage à l’abbé Ronald Landry.

Fondateur du Foyer-Patro et coordonnateur du complexe de la Cité des Jeunes de 1958 à 1968, l’abbé Ronald Landry est reconnu comme l’un des principaux bâtisseurs du Cégep de Rivière-du-Loup. Il a mené une bataille passionnée pour que la ville obtienne son cégep, en 1969. En janvier dernier, le pavillon principal du Cégep a été nommé en souvenir de ce pilier dans le développement de l’éducation et des loisirs communautaires à Rivière-du-Loup, décédé en 2018.

« La rentrée de 1969 aurait bien pu ne jamais se faire, car Rivière-du-Loup n’était pas dans les plans du ministère de l’Éducation lors du déploiement des cégeps. Il aura fallu deux ingrédients pour que notre cégep voie le jour : la mobilisation de la population et la contribution visionnaire du Foyer-Patro, qui a accepté de céder ses infrastructures pour la cause », a résumé le directeur général du Cégep, René Gingras, en dévoilant cette plaque que les étudiants, les employés et les visiteurs verront chaque fois qu’ils pousseront les portes du 80 rue Frontenac.

La devanture du pavillon Ronald-Landry a par ailleurs été complètement transformée au cours de l’été. La mythique façade en tôle brune, présente depuis la construction de ce pavillon en 1975, a été remplacée par une majestueuse toiture en bois, soutenue par d’imposantes colonnes aux allures d’arbres. Agrandi, le vestibule a lui aussi pris un coup de jeune, avec l’ajout d’acier inoxydable et de lattes de bois, d’un éclairage à la DEL et d’un écran grand format. Conçue par l’architecte Carl Charron, de la firme Atelier 5, cette métamorphose s’est réalisée au cout d’un demi-million de dollars.

L’inauguration a lieu en présence d’une vingtaine d’étudiants de la première cohorte de 1969, de nombreux employés de la première heure, de membres de la direction du Cégep, de membres de la famille de Ronald Landry, ainsi que de représentants de la Fondation des Œuvres du Foyer-Patro et de la classe politique régionale.

Cette nouvelle provient du site Internet

Retour à l'accueil

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse