MENU
Écoute en direct
En ondes avec Christian Duchesne, Marilyne Fortin
Le Show du Matin
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

11 septembre 2019

Du gaz naturel comprimé en janvier 2020 à l'usine de biométhanisation?

par Louis Deschênes

Crédit photo : Stéphanie Gendron

C’est en janvier 2020 que l’usine de biométhanisation pourrait commencer à produire du gaz naturel comprimé.

En entrevue sur les ondes de Ciel Fm, Michel Lagacé, président de la SEMER, a osé avancer une date, lui qui est toujours à la recherche d’une subvention de 2,3 millions de dollars pour lancer la nouvelle production. Une fois l’argent en poche, près de trois mois seraient nécessaires pour mettre le tout en place.

En ce qui concerne le déficit d’opération, il ne cesse d’augmenter. Il pourrait friser les 7 millions de dollars. Michel Lagacé a expliqué qu’une institution financière supporte actuellement la SEMER, qui entend dévoiler publiquement la dette lors de la sortie des états financiers, qui eux vont demeurer secrets.

Des problèmes avec la matière en provenance de la Mitis 

D’autre part, le président de la SEMER a confirmé qu’il est difficile de traiter les matières en provenance de la Mitis. Elles sont parfois redirigées directement vers le lieu d’enfouissement. Michel Lagacé a expliqué que l’usine n’est pas en cause. C’est plutôt la qualité des matières putrescibles qui fait défaut.

« D’affirmer qu’ils ont des matières qui ne sont pas toujours en lien avec ce que l’on souhaite, c’est oui. On aura d’ailleurs une rencontre très bientôt là-dessus. C’est sûr qu’on veut qu’il y ait de l’amélioration », de dire Michel Lagacé.

Cette nouvelle provient du site Internet

Retour à l'accueil

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse