MENU
Écoute en direct
En ondes avec Christian Duchesne, Marilyne Fortin
Le Show du Matin
OCTOBRE - COWBOYS FRINGANTS (LES)
Voir les chansonsjouées récemment +
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Actualités

31 juillet 2020

Des délais interminables pour un taxi en raison d'un manque de main-d'oeuvre

par Louis Deschênes

Crédit photo : Ciel Fm

Frappé par la pénurie de main-d’œuvre, le propriétaire de Taxi Beaulieu à Rivière-du-Loup se questionne sérieusement sur l’avenir de son entreprise.

Après Mylen Ouellet, propriétaire du Resto Pub L’Estaminet, c’est au tour de Steve Malenfant de questionner la décision du gouvernement canadien concernant la Prestation canadienne d’urgence. Les gestionnaires peinent à trouver des employés, puisque plusieurs refusent de retourner au travail. Steve Malenfant affirme qu’il lui manque au moins une vingtaine de chauffeurs de taxi pour offrir le service comme il le souhaiterait. Avec les touristes qui sont présents en ville, le temps d’attente était très élevé jeudi, ce que déplore le propriétaire de Taxi Beaulieu.

« La nuit dernière, des gens ont attendu plus de 90 minutes pour un taxi au centre-ville. C’est épouvantable. Aujourd’hui, avec la fin du mois, j’aurais besoin de 15 voitures, mais je vais en avoir seulement 9 sur la route. Je n’ai pas assez de personnel.  

Malgré tout, Steve Malenfant est toujours à la recherche de solutions. Il a rencontré l’équipe du député Denis Tardif, demandant notamment une dérogation de quelques mois qui pourrait lui permettre d’engager de nouveaux chauffeurs détenant un permis de conduire traditionnel.

Cette nouvelle provient du site Internet

Retour à l'accueil

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse