MENU
Écoute en direct
En ondes avec Kévin Laquerre, Rosalie Simard
Le retour du Fm 107
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Politique

9 janvier 2019

Denis Tardif trace un bilan positif de ses 100 premiers jours comme député

par Kévin Beaulé

Crédit photo : Ciel Fm

Denis Tardif souligne ce mercredi ses 100 premiers jours comme député dans Rivière-du-Loup/Témiscouata.

Le nouvel élu avoue qu’il est toujours en mode apprentissage, lui qui a battu de façon décisive Jean D’Amour lors de l’élection du 1er octobre dernier. Il se félicite déjà d’être un député à l’écoute des besoins de la population.

« Je suis toujours en mode apprentissage, mais je suis content de ma progression. Je suis à l'écoute des besoins de la population. Ça demeure ma priorité à titre de député », de mentionner Denis Tardif lors d'une entrevue téléphonique. 

Denis Tardif a des projets plein la tête pour 2019. Il souhaite notamment régler certains dossiers qui trainent en longueur. 

« Le Carrefour maritime à Rivière-du-Loup fait partie de mes priorités. Je veux également m'occuper du problème de téléphonie cellulaire dans les Basques et dans le Témiscouata. Je garde aussi un oeil sur la progression de travaux de la route 185 », de mentionner le député de Rivière-du-Loup/Témiscouata. 

Pas de nouveau navire pour la traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon 

D’autre part, Denis Tardif est catégorique. Contrairement à ce que Jean D’Amour a affirmé lors de la dernière campagne électorale, il n’y aurait actuellement pas de navire de remplacement pour le NM Trans-Saint-Laurent.

Si le bateau existe, le député ne l’a jamais vu. Il place toutefois le dossier de la traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon au cœur de ses priorités pour les prochaines années.

Cette nouvelle provient du site Internet

Retour à l'accueil

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse