MENU
Écoute en direct
 
 
Exprimez-vous! Par téléphone Par courriel Sur Facebook
Nouvelles
Politique

10 janvier 2019

Projet de la mise aux normes de l’eau potable : Témiscouata-sur-le-Lac conserve son orientation

par Communiqués de presse

Crédit photo : Courtoisie

La Ville désire informer sa population relativement au projet de la mise aux normes de l’eau potable du quartier Notre-Dame-du-Lac.

Le projet de raccordement entre les deux quartiers est toujours évalué à 12,9 millions de dollars, comparativement au coût d’une deuxième usine de filtration estimé à ce jour à 10,3 millions de dollars. Cette dernière mise à jour de l’estimation tient compte des coûts supplémentaires reliés au remplacement d’un surpresseur sur la rue de l’Église et à la relocalisation de la prise d’eau du quartier Notre-Dame-du-Lac, et ce, tel que recommandé par l’Agence de la santé de même que le ministère de l’Environnement, étant donné la vulnérabilité à la contamination de la prise d’eau existante.

« Des économies importantes reliées à l’absence de frais d’exploitation pour une seconde usine représentent un montant minimum de 160 000 $ par année, lequel doit être indexé annuellement de 2%. Cela signifie que sur une période de 40 ans, la Ville économisera plus de 9,6 millions de dollars en frais d’exploitation reliés à une deuxième usine », mentionne le maire Gaétan Ouellet.

Malgré le fait que le coût du raccordement est plus élevé à l’acquisition, l’économie reliée aux frais d’exploitation d’une deuxième usine fait en sorte que l’option de raccordement est la plus avantageuse financièrement, et ce, dès la première année. En résumé, le raccord coûte moins cher à court, moyen et long terme. Après 40 ans, l’économie globale de la Ville est de 4,2 millions de dollars.

Au surplus, le maire ajoute que « ce projet de raccordement s’inscrit dans l’orientation de développement durable de la Ville et que la durée de vie utile de la conduite est établie à 100 ans par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) ».

Avis relatif à la tenue des séances publiques

À la suite des événements survenus lors de la séance publique du 17 décembre dernier, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a procédé à l’analyse des divers aspects visant la sécurité des lieux, l’évacuation en cas d’incendie et le maintien de l’ordre lors des séances publiques, et ce, en collaboration avec la Sûreté du Québec et le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Par conséquent, les prochaines séances publiques du conseil se tiendront, tel que prévu, à la salle du conseil de l’hôtel de ville, située au 861, rue Commerciale Nord. De plus, la Ville a réaménagé la salle et un maximum de 70 personnes fut établi. L’accès à la salle du conseil sera possible uniquement à compter de 19 h 20.

Le maintien de l’ordre sera assuré par des agents de sécurité et aucun comportement inapproprié ne respectant pas le décorum ne sera toléré. Une fois le nombre de places maximum atteint, les personnes qui n’auront pu assister à la séance sur place pourront visionner la séance en différé, le mercredi à 20 h et le jeudi à 13 h 30, sur les ondes de MAtv.

Cette nouvelle provient du site Internet

Retour à l'accueil

Vous avezune nouvelle?

Cinéma Princesse